lundi 30 janvier 2012

Pailler et Charlie Charlotte


 Coucho et Pailler vus par Pailler
in Chute à tiroirs


 Dans la série "Perdus de vue", il y a Jean ou J. L. Pailler qui, après avoir débuté dans les années 70 dans Antirouille où il devait -probablement- rencontrer Marcel Coucho-, avait illustré deux recueils d'histoires brèves scénarisées par ce dernier, édités en noir et blanc par Dargaud : Chute à tiroirs en 1981 et Déconan (le barbaresque) en 1986, qui préfigurait en quelque sorte Le Banni. Son style semble être influencé au début par (me semble-t-il) Alexis, Gotlib, Kurtzman, voire Jack Davis, ainsi que par celui de son scénariste.


 Pailler s'est également illustré dans la BD érotico-pornographique sous les pseudonymes de Jo Cordes (trois tomes d'Iris -une sorte de Vol du corbeau version hard !- chez CAP/Neptune et Les fils de la violence, un one-shot chez Sedem), Jean Pignar (pour une hilarante parodie X  des Pieds Nickelés chez Bédé X/C.A.P.), Pignol (Sucette !) et, dans un style plus réaliste, Alan Davis. Il signe enfin le cinquième volume des aventures de Liz et Beth



 D'après l'Encyclopédie de la bande dessinée érotique d'Henri Filippini, Pailler aurait également fondé en 1988 un magazine (dont j'ignore le nom) qui n'aurait duré que deux numéros dans lesquels il dessina deux récits : Les Craignos et Pisseur d'encre dont je n'ai pas retrouvé trace.

les auteurs (?) in Les quatres (sic) plumes blanches 
(Marcel n°1)


Entre-temps, sous le nom de John Lee Pailler, il avait créé, avec encore Don Coucho au scénario, Charlie Charlotte, une pulpeuse héroïne, lointaine cousine de Little Anny Fanny. Comme dans les albums Dargaud, certaines cases ont l'air d'être réalisées à quatre mains, mais ici la mise en couleur par ses soins sublime le dessin. Il semble que Charlotte ait vécu au moins deux récits complets, l'un dans un Circus hors série été 83 :


, le second dans l'unique numéro de Marcel paru en juin 1986 :


Pas grand chose sur Pailler sur la toile, si ce n'est ces deux billets :
 - http://vieux-papiers.over-blog.com/article-antirouille-mensuel-pour-les-djeunes-46374805.html
 - http://perverpeper.erog.fr/article-35237597.html

Sinon, le seul Pailler (Jean-Luc) que j'ai retrouvé est un pilote de rallye. Troublant quand on sait que la première passion de ce dessinateur était... la mécanique automobile !

4 commentaires:

Guillaume a dit…

Ouaiis ! Ben y en a des infos !
J'ai pas mal de Pailler dans mes vieux Pilote, en noir et blanc (je préfère) et très fignolé. Sa meilleure période je crois. Comme tu dis, ses nanas sont absolument délicieuses, et les gars super crétins : bref les 2 ingrédients d'une bonne BD. ;-) Merci pour ce billet !

Totoche Tannenen a dit…

Effectivement, il semble que certains récits n'aient pas été repris dans les albums Dargaud.

http://www.bdoubliees.com/journalpilote/auteurs4/pailler.htm

Bizarrement pratiquement absent de Fluide Glacial

http://bdoubliees.com/fluideglacial/auteurs5/pailler.htm

Un autre récit dans Circus 64 (je ne l'ai pas) : est-ce du "Charlie Charlotte" ?

http://bdoubliees.com/circusvecu/auteurs5/pailler.htm

Li-An a dit…

Comment se fait-il qu'il n'ait pas eu un Prix de l'Audace ! Quel scandale :-)

Totoche Tannenen a dit…

Le Prix de l'Audace Pornographique ? Des Hots d'or à Angoulême ??? Pourquoi pas ? Il faudrait soumettre l'idée au prochain jury.