samedi 28 juillet 2012

Franka underground


La prochaine aventure de Franka, Onderwereld (que l'on pourrait traduire par "Monde sous-terrain"), se passera en Bavière et tournera autour d'un musée de l'automobile imaginaire. On y verra la pulpeuse détective "enterrée vive" : claustrophobes s'abstenir ! 
L'album est paru en juin dernier en Hollande à l'occasion du festival de Haarlem, comblant les amateurs de belles courbes puisqu'aux côtés de la belle et de son chien, c'est la Ford Thunderbird 58 qui leur dispute la vedette. 


Comme pour chaque nouvel album, les lecteurs Hollandais les plus fortunés ont pu s'offrir le tirage de luxe qui comporte cent-une pages, dont quarante-huit de "making-of". On avait pu en avoir un avant-goût dans le dix-neuvième numéro de Franka magazine. Quelle magistrale leçon de dessin !


En France et en Wallonie, les aventures de Franka sont désormais éditées par BDMust.

mardi 24 juillet 2012

Le Point sur Jean


 On commençait à se demander où il était passé ; c'est finalement Mme Totoche qui a retrouvé la trace de Jean dans la salle d'attente de l'aéroport. Après avoir été formé à France-foot, l'auteur-éditeur du petit album Le Foot, ça commence à bien faire - sur lequel vous vous êtes bien entendu tous rués à la suite de notre fameux billet- a été transféré il y a quelques semaines au très sérieux hebdomadaire Le Point, où il publie publie désormais ses cartoons, semblant remplacer petit à petit le non moins talentueux Jean-Yves Ferri, peut-être occupé à d'autres gauloiseries (?).

Petit échantillon (flou) , fauché en douce à la bibli :







Notre seul regret : que ni l'un ni l'autre ne soient au Canard enchaîné.


lundi 23 juillet 2012

Déraillement

Bon, on imagine bien que c'est pas trop son truc, la BD, à Kathleen Evin... Mais elle était pourtant pas mal, son émission du 23 mai 2012, sur La Douce de François Schuiten, bien illustrée par des archives sonores, avec des questions pas trop cons et surtout des réponses lumineuses du dessinateur des Cités obscures...
Et puis 20 secondes avant la fin, on ne sait pas quelle mouche l'a piquée ; patatras, la boulette :
-"Merci infiniment François Schuiten d'être venu nous voir ce soir. C'était un plaisir de parler avec vous, de parler avec l'auteur de cette si belle "b..." j'allais dire "bande dessinée", mais c'est un livre. C'est un vrai livre [...]".

Eh oui, la défense du l... -pardon- de la bande dessinée sur France inter, c'est avec Kathleen. En vain.

Jouons avec Yann


Notre ami scénariste a mélangé sa documentation : sauras-tu l'aider en retrouvant l'album dont est tiré cette case ?

La mauvaise tête


Petite séance de pinaillage : après La mauvaise tête de Franquin, voici celle de Morris telle qu'elle apparait dans l'avant-dernière case de la huitième page ( = planche 6) de Gringos locos. Je ne m'explique pas sa présence : Olivier Schwartz travaille pourtant à l'ancienne avec de l'encre et du papier comme on a pu le constater à la galerie Maghen et les couleurs de Fabien Alquier sont à priori numériques. De plus le dessin à l'encre diffère de l'esquisse au "bleu"... 
Comme quoi, même avec le numérique, on peut s'emmêler les pinceaux.

dimanche 22 juillet 2012

Aulnay : Peugeot resserre les boulons

Roman Cieslewicz in Action, 1968

Changement climatique : après un été pourri, il se pourrait bien que la région parisienne connaisse une pluie de boulons dès la rentrée.

(image : BnF)

mardi 17 juillet 2012

samedi 14 juillet 2012

Badmint'Homs

"Homs, sweet Homs"


Après des débats houleux, le grand prix Plan B(d) 2012 de l'humour noir est finalement attribué à Asma el-Assad qui coiffe son compatriote Ali Farzat sur le poteau (d'exécution ?)
Cela dit, je ne suis pas bien sûr, comme chante-t-un certain, qu'elle soit l'avenir de Homs.

samedi 7 juillet 2012

36.15 PLANBD

Encore une victime d'Internet... R.I.P. Minitel !

Minitel : 1982-2012

 

Le blog d'Achdé : http://gribouillachde.blogspot.fr/
Le site de Frédéric Boilet : http://www.boilet.net/
Le site de Marc Hardy : http://www.hardymarc.com/
Le site de Moebius : http://www.moebius.fr/

Bonus :


 Hardy/Yann in Lolo et Sucette 1 Trottoirs brûlants
1989, Glénat


 Bodart/Yann in Nicotine Goudron 1
1990, Albin Michel

Téhem in Tiburce 3 Chacun ses brèdes
1999, Centre du Monde

Jakez Bihan (alias Jacobsen) pour Censuré

lundi 2 juillet 2012

Pomme mécanique

C'est en essayant d'en savoir plus sur Gotye, l'auteur du tube Somebody that I used to know (en duo avec la Néo-Zélandaise Kimbra dans ce clip en stop-motion) que j'ai découvert le travail des Australiens Ari Gibson et Jason Pamment, du studio d'animation Mechanical apple basé à Adélaïde.
Si l'influence de Miyazaki est indéniable sur le clip de Bronte, autre composition du chanteur belgo-australien,
Sometimes the stars, réalisé pour un autre groupe australien, The Audreys, présente de plus une agréable tonalité burtonienne. Il m'a également fait penser au joli manga Le Cheminot de Jiro Asada et Takumi Nagayasu, paru en 2001 aux éditions Génération comics/Panini.

dimanche 1 juillet 2012

Fantasmago... r.i.p.

Fantasmagories : 1987-2012


un des premiers ex-libris, 
signé Éric Larnoy
La rumeur courait depuis qu'une pancarte annonçant la disponibilité des locaux avait été placardée sur la devanture cet automne, rumeur amplifiée depuis que les ex-libris et les bédés indé étaient soldés. Quelques séances de dédicaces, toujours annoncées, ainsi que les fameux ex-libris (qu'est-ce qu'on n'a pas acheté comme daubes, à cause de ces putains d'ex-libris !), qui avaient fait la réputation de la librairie et qui sortaient encore au compte-goutte, permettaient toutefois d'espérer une rémission.
... et un des derniers, par Olivier Schwartz
Mais lors de notre dernière et triste visite, devant les bacs non réassortis à moitié vides, on s'était fait une raison, n'osant même pas faire tamponner la carte de fidélité...


L'agonie de la librairie Fantasmagories s'est finalement terminée le 28 juin 2012 dans l'indifférence générale (?) après celle de Boulevard des Bulles il n'y a pas un an et d'Album Bercy il y a quelques mois seulement, rejoignant Dans la Gueule du loup, Tonkam... dans le cercle des librairies disparues. On n'ira donc plus dépenser notre argent le dimanche dans le Quartier de l'Horloge. Et même si par le phénomène des vases communicants, cette disparition devrait profiter à court terme aux voisins de Super Héros, pas sûr qu'à plus long terme, elle soit de bonne augure pour eux...

Un des rares albums édités par les éditions du Trio

Bon, n'anticipons pas : ce n'est pas la première librairie qui ferme ses portes à Paris ; et puis d'autres continuent à se monter (Barbe rousse, Bulles en tête, Le pied de biche...) ou s'agrandissent (Le Monte-en-l'air), mais on peut s'interroger sur les causes de cette épidémie : sinistrose, baisse du pouvoir d'achat, hausse conjuguée des loyers et de la T.V.A. ? Changement des modes de lecture et de consommation ? Concurrence des tablettes, d'internet, des blogues, des grandes chaînes de distribution, des librairies de bande dessinées entre elles ou de celles, "non spécialisées" qui présentent dorénavant, souvent plus longtemps, pratiquement toutes un choix judicieux de bandes dessinées ? Même les salons sont de plus en plus nombreux... Effet à retardement du tsunami de mangas, étouffement par la surproduction ? Politiques éditoriales, de diffusion ? Vieillissement et raréfaction du lectorat, diminution du "temps de cerveau disponible", du nombre de magazines dédiés notamment pour les jeunes ou de la place sur les étagères pour les plus anciens ? Difficultés d'accès dans Paris ?? Motivation des libraires, etc ???







Quoi qu'il en soit, dans leur lettre d'adieu, les libraires pointaient clairement du doigt Internet, du genre : "Amazon m'a tuer"!
Alors : qui sera la prochaine victime du dépeceur de libraires ? La suite au prochain numéro ?
On souhaite un bon rebond au trio.

Un commentaire ? Oui : on peut aussi commander cet album dans une librairie.

******

Petite galerie pour saccuplastikophiles :

François Thomas

Moebius rouge

Moebius bleu

Maëster

Simon Léturgie