mercredi 22 juillet 2009

Les fouilles curieuses de Totoche


La rédaction du Plan B(d) a omis de préciser, dans son billet du 20 juillet consacré au magazine italien ANIMALs, que le fil rouge de ce second mais néanmoins estival numéro n'était pas - ce qui serait impensable en cette saison en France- le cul, mais plus ou moins l'Empire du Milieu, d'où la présence dans ses pages d'un extrait de Shenzhen.
Signalons d'ailleurs aux nombreux lecteurs amateurs de yoga abonné à ce blogue que c'était à peine zen que Guy Delisle était devenu accro à la Chine.
Sur son blogue, l'auteur québéquois, qui a plusieurs fois séjourné en Asie ces dernières années, précise d'ailleurs qu'il était même arrivé à l'époque à pied à Shenzhen.
Allez, je retourne glisser dans la piscine car je reconnais que la canicule n'a rien pour m'emballer.

4 commentaires:

Li-An a dit…

Bravo pour le jeux de mot cache si je ne m'abuse (desole clavier US).

Alan a dit…

Je l'avais débusqué ce contre-pet... puis j'ai lu le titre de l'article, attentivement, le menton dans la main, les sourcils froncés... Oh ! et puis y en a plein !!!
Sinon, j'ai un peu de mal avec ce délocalisateur quebecquois, qui vide nos petits ateliers créatifs...

Totoche a dit…

Chouette , un lecteur US !

Je trouve la critique sévère avec Delisle.
Ce qu'il raconte dans ses "mémoires", ce n'est plus de la création mais tout simplement de l'industrie.
Il est toujours possible de créer en France : Marjane Satrapi et Winschluss en sont l'exemple récent le plus illustre.

Ce qui manque peut-être, ce sont des télespectateurs non abonnés au Top Daube.

Léo Depage a dit…

Mme Totoche est au courant que tu profites de l'été pour décaler les sons ?