lundi 27 juillet 2009

Spéciale Boyington


Aaaaaaah, Buck Danny, toute mon enfance !
Ça c'était de la bonne vieille BD couillue qui se prenait pas la tête.

"Ra-ta-ta-ta-ta-ta ! Vrrrroooooaaaaarrrr !
- Prends ça dans la gueule, sale jaune ! Allez, hop : à la baille ! Non mais, on va pas se laisser emmerder par ces putains d'enculés de faces de prune !
- Du leader : je décroche ! Over.
- Dis Buck, quand-est-ce qu'on mange ?"

...?!?... Euuuh..., en fait, je suis plus bien sûr, là. Faudrait p'têt que je relise un coup, ça commence à dater...

Je me souvenais qu'avant de reprendre au début des années 80 avec brio et Jean-Michel Charlier les aventures de Buck Danny, suite au décès du dessinateur historique Victor Hubinon, Francis Bergèse avait illustré les boîtes de maquettes d'avions Heller de mon enfance et que certaines de ses illustrations aéronautiques avaient été reprises dans un livre intitulé Mes Avions de Papier, paru aux éditions Lefrancq en 1991.

N'empêche, ça m'a fait un choc lorsque j'ai découvert cet été, en allant piquer une bouteille de Château-Simone dans la cave de ce coquin de Beau-Papa, sa collection, pieusement conservée, de "L'Album du Fanatique de l'Aviation" des années 70, somptueusement enluminée par Bergèse.









Ne se contentant pas d'illustrer quelque unes des unes, Bergèse rédigeait également de pointus papiers, se rôdant ainsi à l'écriture, sans imaginer qu'il endosserait aussi un jour la combinaison de scénariste de feu Charlier. Ultime consécration, ses connaissances aéronautiques lui permirent même de devenir rédacteur en chef du magazine en 1973.


Aujourd'hui, il semblerait qu'il ait renoncé à poursuivre les aventures de Buck Danny, débordé d'après ses propres dires, par les nouvelles technologies.

******

Plan B(d) présente :

Les Belles Histoires d'Onc' Francis.

Aujourd'hui : le Focke-Wulf F-19 "Ente" (modifié 39*)
(*private-joke)

Le saviez-vous ?
Le Focke-Wulf fut le seul aéroplane contrepètrique jamais construit,
il s'écrasa comme une merde en 1927, aplatissant mortellement son pilote.




Bon allez ça suffit pour aujourd'hui... Pffff, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour garder ses lecteurs, j'vous jure...
Allez, je décroche.
Over.

******
Bonus : une petite galerie sur Flickr.

16 commentaires:

Raymond a dit…

Bergèse a publié un album qui s'intitule "mes avions de papier", que je n'ai pas acheté (j'ai hésité tout de même). Je saisis maintenant d'où viennent ces dessins.

Sinon, j'ai toujours de la peine à découvrir les contrepets. Le nom de l'avion n'a évoqué pour moi qu'une bonne et belle vulgarité bien contemporaine (et un humour facile)

totoche a dit…

Un bon contrepet se doit d'être un maximum grossier, ami Raymond, sinon "ça vaut pas" !

Je me souviens d'avoir "traduit" un jour à une copine un peu prout-prout le contenu de "L'Album de la comtesse" du numéro du Canard Enchaîné qu'elle lisait ce jour...
Le résultat fut immédiat : Après m'avoir regardé avec des yeux en billes de Loto, elle ne m'a plus jamais adressé la parole et je ne l'ai même jamais revue !

Désolé de t'avoir choqué, donc. J'espère que, contrairement à ma copine, tu continueras à m'écrire !

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Li-An a dit…

Ben moi qui n'ai pas l'esprit mal tourné, je n'ai jamais pensé qu'il y avait un jeu de mot à faire là-dessus. Je me suis contenté de faire mes petites maquettes...

Boyington a dit…

Merci pour le "spécial", Totoche. Tu n'as pas perdu ton fidèle lecteur, mais il est simplement un peu parti dans le midi, et la liaison internet se fait rare de ce fait ces jours-ci. Les couv. du Fana ont fait tilt: j'étais abonné à l'époque et donc je les connais bien :-) Je me suis réabonné il y a quelques années, mais il y a un grand trou dans ma collection. J'adorais à l'époque la présentation orange et les "beaux dessins". Il y a toujours des beaux dessins désormais, mais Bergèse se fait rare. Par contre Loutte a fait son entrée au journal (il a travaillé sur Biggles comme Bergèse, si par hasard tu l'ignorais) Quant au Focke Wulf, vraiment pas terrible le truc! Ils ont fait mieux en 39-45 avec notamment le 190, un chasseur redoutable celui-là. (Fait en maquette, ainsi que le long nez, comme Li-An peut-être quand il était petit :-) )
Battement d'ailes, bonnes éventuelles vacances.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Totoche Tannenen a dit…

Il ne t'as donc pas échappé que c'était Romain Hugault qui avait dessiné le Heinkel 219 en couv' du mois d'août !

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Totoche Tannenen a dit…

>>> A tous >>>
Bon, vraiment désolé mais à cause de ces fourbes de jaunes et leurs saloperies de spam de m...., je crois que je vais être obligé de réactiver le captcha.

Boyington a dit…

Bien sûr, pour Hugault. Superbe couverture d'ailleurs. Lui-aussi fait son entrée au Fana, je lui souhaite une longue carrière dans la revue, même s'il n'en a pas besoin, vu son excellent boulot chez Paquet...
Tu lis le Fana au fait? Où tu regardes toutes les images des diverses revues dans les maisons de presse? :-)
*("Sus aux faces de citron. Roger?")

Totoche Tannenen a dit…

De Tango Tango à Papa Bravo : Roger Papy, je te reçois 5/5,
je vais te décevoir mais non, je ne lis pas le Fana de l'Aviation, je ne savais même pas que beau-papa avait ces magazines chez lui !
Je dois dire que je préfère nettement le style des premières couvertures aux plus récentes que je trouve, malgré tout le talent de leurs auteurs, très froides.

Je garde d'ailleurs en réserve un stock de couvertures de Roux pour un éventuel futur billet (dans l'unique but de te fidéliser !).
Au fait, pourrais-tu me dire qui était le 3e dessinateur qui signait les premières couvertures (avec Roux et Bergèse) : je n'arrive pas à déchiffrer sa signature, et il ne semble pas être crédité au sommaire... Merci d'avance.

Je rajoute dans le billet un lien vers une petite galerie de couvertures du Fana de l'Aviation trouvée sur Flickr.

Over.

Boyington a dit…

Ben a priori, de mémoire, il doit s'agir du peintre de l'aéronautique, encore assez côté de nos jours, Paul Lengellé. Mais je ne sais pas trop combien d'illustrateur ont travaillé à l'époque au Fana. J'irai jeter un oeil à mon retour dans mes vieilles choses :-)

Boyington déconfit a dit…

Au fait, quand tu dis que Bergèse se sent débordé par les nouvelles technologies, au point de vouloir arrêter B. Danny, tu peux être plus précis. Il m'a semblé assez à l'aise jusqu'ici avec l'aéronautique militaire américaine actuelle... Par contre, il est vrai que cela m'avait semblé étrange le bouquin mettant en scène des warbirds, le dernier je crois, j'ai oublié le titre (Alerte au Texas?...) Ca exprimerait donc son regret du Buck des débuts, et des avions à hélices.
Ou bien tu parles des technologies d'expression par logiciels ordi, qu'il ne maîtriserait pas assez, ou du tout?
Est-il comme Bretécher un irréductible du dessin et couleurs faits main?
Eclaire-moi ami Totoche.

Totoche Tannenen a dit…

- Ce n'est pas moi qui le dit mais Bergèse lui-même, si l'on en croit Ligne Claire , le blog de Jean-Laurent Truc où il affirme que "Porté disparu" le tome 52 paru en 2008, sera le dernier réalisé par lui.
Un titre prémonitoire ???

- "Paul Lengellé " : Bien vu, cela semble correspondre.
Quelle culture !

Boyington a dit…

Au rayon BD par contre, de tout poil et toutes époques, je suis moins apte que certains :-(
Bon, alors m...e, il va arrêter Buck! Bon, Loutte ou Hugault, par exemple, va peut-être prendre la suite. Voire le fils de Bergèse... Il dessine pas celui-là?
Bien, je m'en vais voir ton lien, pour les détails. Merci pour le tuyau... de mauvaise augure.

Boyington un peu triste a dit…

Ouais, effectivement, à 66 ans (j'ignorais son âge) on peut se sentir dépassé vis-à-vis des complexes avions du XXIème siècle... La roue tourne, faut se faire une raison.