dimanche 20 avril 2008

Par les Chemins du Temps

Le catalogue de l'exposition


George Lucas a pas mal "emprunté" à la série de Christin et Mézières (sans dire merci)

(images présentées à l'exposition, reprises dans Zoo n°19 - ajout du 17/05/09-)




Quand vous lirez ce message, il sera vraisemblablement trop tard pour aller admirer la superbe et néanmoins gratuite exposition consacrée à Jean-Claude Mézières par la commune d'Ozoir-la-Ferrière (77) qui se termine hélas aujourd'hui.

Originaux à l'encre ou en couleurs directes, bleus de coloriage, sérigraphies et lithographies, objets dérivés (dont certains réalisés par des amateurs) ... tout y est (ou presque) , depuis la première planche réalisée depuis les USA pour "Pilote" en 1966 (avec la collaboration anonyme de Jean Giraud (si ! si ! Retournez vérifier dans vos archives !) jusqu'aux planches encore chaudes du dernier "Valérian et Laureline" , en passant par les illustrations pour "Lady Polaris" , le "Métal Hurlant" de Dionnet qui trouvait "Valérian" un peu trop sage, "Playboy", ou encore ses études pour le cinéma (Le 5e élément) , etc.
Deux vitrines très réussies venaient enrichir cette visite en présentant entre autres quelques photos, des versions étrangères de "Valérian et Laureline" (dont un manga (?)) , des modèles réduits tirés du film de Luc Besson, et la superbe série de timbres réalisée pour les terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Enfin, quel plaisir de pouvoir admirer à loisir ses chefs d'œuvre avec le recul nécessaire, sous un éclairage digne de ce nom, loin de la cohue des festivals, et en dehors de tout contexte marchand et écœurant. La formidable conscience professionnelle de ces amateurs (!) les a même poussés à éditer un petit catalogue ...

Le clou du spectacle fut la rencontre avec Jean-Claude Mézières himself, l'œil pétillant, surexcité tel un gamin qui fêtera son 70e anniversaire cette année, bondissant de sa chaise tel un diablotin pour aller vous commenter une planche, impatient de donner son interview à la jeune journaliste, s'inquiétant que ses fans n'attendent pas trop longtemps, mais aussi de son adorable petite sœur de coloriste, Evelyne Tran-Lê, qui débuta sa carrière sur ... le "Bouclier Arverne" ! (et qui m'a très gentiment donné son secret pour réussir les couleurs "chairs"!).

Allez, un petit regret quand-même : vu l'enthousiasme communicatif de Mr Mézières, j'aurais adoré qu'il nous fasse une visite commentée, quitte à se passer de la traditionnelle séance de dédicaces ... Enfin, il est vrai que cela aurait pris l'après-midi entière ...

Bon, pour récompenser ceux qui ont eu le courage de lire jusque-là, je vous annonce une séance de rattrapage : il semble que cette exposition soit reprise à la bibliothèque de Clichy-sous-Bois (93) du 29 avril au 17 mai 2008.
Profitez-en, un tel miracle spacio-temporel ne se reproduira pas tous les jours !

9 commentaires:

Li-An a dit…

Le 9-3 ! Ça fait peur, je vais jamais oser y aller :-)

Totoche Tannenen a dit…

Commence par arrêter de regarder TF1 ! Et lis les BD de Gilles Rochier pour t'habituer (lui c'est que le 9-2 !)

vasco a dit…

Salut Totoche (je viens en paix, hugh ! ;-)
étant un peu loin des sentiers du 93 je ne pourrai profiter de la récompense pour t'avoir lu jusqu'au bout, mais par contre j'aimerai bien profiter du secret de la couleur chair !

Didier a dit…

Oui Totoche, toi qu'Évelyne initia aux secrets de la chair, fait-nous partager ton expérience…

Provisus a dit…

C'était moi au dessus…

totoche a dit…

Ouailcome tou ze machine Vasco, euh ... Faut que je retrouve mes notes, là.
De mémoire, il fallait une pincée de salsepareille et ... euh ... si je me rappelle bien un bouquet de gui(fraichement coupé avec une serpe, d'or bien entendu) ... ainsi qu'une saucisse de Toulouse, crue, mais tiède. Ah non, flûte, ça c'est c'est la recette du Gloubi-Boulga !
Il faut que je retrouve ce satané petit bout de Post-it !

vasco a dit…

Moralité : faut toujours noter, sur un autre post-it, où est collé le post it que l'on vient de coller !

totoche tannenen a dit…

De toutes façons, je m'en fiche, je suis daltonien (tendance "Joe" disent les mauvais esprits)!

Li-An a dit…

Oui, Mézières parle beaucoup de ça à ce que j'ai compris. Mais d'un autre côté, Mézières a lui-même bouffé un tas de trucs SF et si on devait faire un catalogue... C'est le problème des histoires qui fonctionnent par référence visuelle. On finit par voir des concordances partout... (Leia en déshabillé métallique, c'est tellement bateau dans les couvs de pulps que ça ne méritait pas la citation. Pareil pour le visage brûlé. Il n'y a guère que le vaisseau qui me donne à réfléchir dans la liste proposée (le casque est ridicule, je suis désolé de te le dire...).