mardi 22 avril 2008

Carton Rouge !


Le premier Carton Rouge de la saison est étrenné par les Humanoïdes Associés !

Le luxueux bulletin d'informations des Humanos (mai 1988) ,
parsemé de dessins inédits de Jano (collector !!!)


Couverture extraite de l'édition de luxe néerlandaise
(tous (?) les titres bénéficient d'un tirage spécial, toilé, numéroté, signé, enrichi de nombreux documents)



Cartouche extrait de "Franka Magazine n°15"



Cette maison d'édition qui avait entamé en 1987 la traduction de 2 aventures de Franka ("Les Dents du Dragon", correspondant au 7e et au 8e tomes de la série) à la suite des 3 premiers tomes initialement parus chez Dupuis (c'est à dire les tomes 1, 2 et 5) , nous annonçait en effet dans son catalogue de 1988 la parution du 5e épisode (le 3e tome, soit le 6e en français, c'est à dire le 9e de la série donc, vous suivez ? Non ? Prenez des notes, je ne vais pas répéter ... !).
Certes, cette maison d'édition a bien tenu parole, puisque les lecteurs non décédés entre temps n'ont eu que 20 ans à patienter pour pouvoir enfin découvrir "Victime de la Mode" ("Moordende Concurentie"en V.O pour ceux qui lisent encore) ... l'année dernière, soit en 2007 !
"Hourra ! J'ai eu raison de m'accrocher toutes ces années, je savais bien qu'elle finirait par revenir !" scandaient à tue-tête les anciens lecteurs du Spirou des années 80, qui, succombant à l'époque au charme de la jeune batave étaient prêts à plaquer Natacha, !
Leurs petits cœurs atrophiés commençaient à battre la chamade, d'autant plus que le tome 4 (le 7 ou le 10, quoi !) "Comme au Cinéma" * était annoncé pour la rentrée !
(* je ne sais pas si c'est le stagiaire qui choisit les titres aux Humanos, mais bon, il y a un truc à revoir ...)
...
Pauvres naïfs !
...
Ils n'étaient pas au bout de leur calvaire : Fabrice Giger vient en effet d'annoncer sur son blog le 3e arrêt de cette série ... maudite.
Franka ne se vent pas bien, allez comprendre pourquoi ! ? ! Pourtant, avec une politique éditoriale aussi scrupuleuse, un tel respect des lecteurs et de l'auteur (les couleurs des "Dents du Dragon" 1e version étaient à vomir, la reproduction de l'encrage de "Victime de la Mode" est mitée) , tous les ingrédients étaient réunis pour que la mayonnaise foire !
Dommage, quel gâchis !
Je donne donc rendez-vous donc aux éventuels survivants en 2028 pour, si mes calculs sont bons, lire la suite !

18 commentaires:

Li-An a dit…

m'en fiche, j'en ai plein maintenant.

Totoche Tannenen a dit…

Ils auraient au moins pu la mettre dans leur mignonne collection "Pocket" : dommage !

Li-An a dit…

Bah, là, ils en sont à recoller les carreaux cassés...

totoche tannenen a dit…

Tu veux dire que je n'aurais pas dû leur jeter la pierre ? ...

Li-An a dit…

Non, il faut jeter la pierre sur l'ensemble de leur oeuvre qui a abouti à ce problème :-)

totoche a dit…

Ah ouais mais alors il va falloir un sacré gros bout de rocher ... Avec mes p'tis bras, je jette ce que je peux ...
Ho-Hisse ! Aïe, mes reins !

bof, bof, bof... a dit…

Jeter la pierre sur l'ensemble de l'oeuvre des Humanos ? C'est un pote à quelqu'un, votre pote ? Il aurait préféré lire "Le Bandard Mou" avec une houpette chez Casterman ? "Le Cimetière des Elephants" avec les héroïnes de Faisant ? Il pense vraiment que "Vers la Ligne Claire" c'est surtout un problème de narine ? Et "Ici et Maintenant", c'est un roman de jeunesse de Sarkozy, tant qu'on y est ? Euh non, ça c'est pas drôle.

Les Humanos... M'enfin.

Li-An a dit…

Cher bof bof bof, tu n'as pas tout à fait compris les commentaires...ou alors tu ne connais pas l'histoire des Humanos. Les albums que tu cites sont ceux d'une période révolue orchestrée par Dionnet (entre autres). Ici nous parlons d'une période Giger ou post Giger qui a vu les Humanos gérer un capital auteur (Jodo, Margerin, Dupuy & Berberian etc...) sans imagination (si ce n'est commerciale) et avec le moins de prise de risque possible. Peux tu nous citer une découverte Humano importante pour cette période ? (j'ai un nom mais il n'a encore pas vraiment confirmé son talent).

totoche tannenen a dit…

Bof, Bof, Bof >
Welcome to the Machine !
N'aie crainte et rengaine l'artillerie, le kamarad Li-An vient en ami et est en première ligne depuis longtemps déjà pour défendre l'œuvre Dionnetsienne. Ceci explique certainement son commentaire rugueux dû à son désarroi devant la lente dérive du vaisseau-amiral "Humano" qui n'est plus que l'ombre de lui-même ces dernières années. Le dernier écueil en date en est le départ de Margerin pour "Fluide Glacial".
Je fais mon Méa-culpa, il est vrai que mon billet a pu entretenir cette confusion.
Enfin, méfie-toi des étiquettes : L'habit ne fait pas le Futuropolis, ni le Dupuis d'ailleurs !
...
"Ici et Maintenant" ? ... tu veux dire "Ici-Même" ? Si c'est le cas, c'était édité par Casterman ...

Madame Totoche a dit…

Enfin, y en a qui charient un peu
ils ont même pas réussi à finir "Ici même", bd culte de Tardi.
Faut pas déconner quand même...
Et tout ça passe son temps à jacasser bd.
Heureusement que je regarde de temps en temps ce qui se passe sur ce blog...

bof, bof, bof... a dit…

Merci pour la "Bienvenue", je me sens déjà comme chez moi... ;).

Les Humanos, faut quand même pas déconner avec un keum qu'a tenu le n°1 de "Métal" entre ses petits doigts graciles (et tous l'étaient à l'époque, organes et magazine). D'un autre côté, le dernier album estampillé 'Humanos" qui m'aurait fait craquer ? Euh ?

D'abord, Li-an m'a énervé grâââve avec ses "j'en ai plein maintenant", parce que moi, j'en ai pas du tout.

En plus "Ici et Maintenant", c'est vraiment ici, et maintenant. Et là, il pleut.

Li-An a dit…

Bon tu es pardonné "bof, bof, bof" (mais la jalousie est un vilain défaut).
Pour ce qui est de Madame Totoche, je dois confesser que moi même, Ici même et ben, euh, comment dire...

totoche a dit…

Bof, bof, bof >
Mais tu es chez toi !
Je te demanderais juste de vérifier si tu n'as pas de caca collé sous les semelles avant de rentrer et de te laver les mains avant de feuilleter les livres.
;-)

Glorb a dit…

Koma, c'est sorti chez les humanos. Peeters, Wazem, série au poil qui n'en finit pas de se bonifier.

J'avais bien aimé brüssli (jeu de mot qui ne reflète pas le bouquin d'ailleurs) aussi, surtout pour le dessin, mais j'ai acheté que le premier tome, alors je sais pas si ça suffit pour en faire de moi le parfait défenseur.

Totoche Tannenen a dit…

Kamarad Glorb ! Toi ici ? Déjà de retour du goulag ? (tu as maigri, dis-moi !)
En tous cas, Dobro pojealovat to the machine !

Bien envoyé, le coup des petits suisses !

J'avoue ne pas avoir lu "Brüssli" malgré les conseils de Maître Li-An ...

Li-An a dit…

Je ne sais pas si je conseillerai Brüsli. Du point de vue scénar c'est un peu à la ramasse.

Glorb a dit…

mais les dessins sont chouettes.

Da Tovaritch Totoche, je suis revenu du Goulag. J'ai un peu maigri, mais ça va. Spassiba. Paruski nie trudne.

Brüssli les dessins sont jolis quand même. Le scénar mouais, mais les dessins me plaisaient bien. Un côté un peu dessin animé en BD.

totoche a dit…

Le dessin est "kawaï" !
Pour en savoir plus :
http://li.an.free.fr/blog/index.php?s=brussli