samedi 3 janvier 2009

La palette thermique de Kazuo Iwamura


Brrrrr... Ça pèle, ces jours-ci !...
Vraiment pas le temps à pointer le bout de son museau dehors.

L'hiver de la famille Souris - Kazuo Iwamura - L'école des loisirs

Alors on reste près de la cheminée avec une tasse de thé vert ou un verre de saké chaud (on peut aussi), afin de se mettre dans l'ambiance, et on lit des histoires aux petit(e)s.

La famille Souris dîne au clair de Lune - Kazuo Iwamura - L'école des loisirs

Je craque pour les délicates illustrations du Japonais Kazuo Iwamura dont la palette de couleur n'a rien à envier aux thermomètres les plus précis pour rendre compte de la rigueur de l'hiver, de la douceur de l'automne ou d'une nuit d'été, ou bien de la chaleur du doux foyer de la Famille Souris.

La fête d'automne de la famille Souris - Kazuo Iwamura - L'école des loisirs

La fête d'automne de la famille Souris
, qui est mon préféré, est un régal pour les yeux...

13 commentaires:

Raymond a dit…

Superbe, en effet.
Cela me fait penser au "Vent dans les Saules", dessiné par Plessix (aïe, tu vas me reprocher de tout ramener à la BD).

Totoche Tannenen a dit…

Tiens, c'est vrai, je n'y avais pas pensé.

Boyington a dit…

Y aurait pas des fois un trucmuche dans les champis?
Merci Totoche pour ce blog de qualité (Mais non, mais non. Mais si, mais si.)
Meilleurs voeux à toi pour 2009, ainsi qu'à toute ta petite (ou grande) famille.

Totoche Tannenen a dit…

Bonne année à toi aussi, fidèle compagnon d'escadrille.

Li-An a dit…

Je ne vois plus rien avec cette neige...
Ah, c'est là pour poster un commentaire.

C'est vrai que ça fait penser à du Plessix mais j'ai reproché (assez durement) à ce dernier de se consacrer à un univers de célibataires endurcis un peu sec et cette petite famille est plus réjouissante à mon goût.

-oo- a dit…

Alors, si on cite Plessix, il ne faut pas oublier la "famille Passiflore" de Loïc Jouannigot, qui est aussi très "thermique" mais tendance "lapin".
(Plessix lui doit beaucoup et ils ont même travaillé ensemble je crois)

vasco

Boyington a dit…

Marrant quand même, je rentre juste de vacances avec les trois premiers tomes du "vent dans les saules", achetés d'occase état neuf, pour deux sous. Bon j'ai pas le quatre, mais ça doit se trouver. Même pas encore eu le temps de les lire. J'ai flashé sur les dessins. Honte à moi, je connaissais pas. C'est dur de tout connaître. Comment vous faites vouzot?

Totoche Tannenen a dit…

Exact, Vasco. Il me semble en effet que Plessix avait cité Jouannigot comme influence dans une interview (dans "Un Monde de Bulles", sur Public-Sénat TV, je crois) .
Loïc Jouannigot a effectivement réalisé des illustrations pour le 4e tome du "Vent dans les Saules" que Boyington n'a pas trouvé.

Après le tome 4, tu pourras te mettre au "Vent dans les Sables" , Boyington (ou bien découvrir les aventures de "Julien Boisvert", si ce n'est déjà fait) !

Je me souviens d'une critique du "Vent dans les Sables" d'un sombre type, parue dans "le Cri du Margouillat"... Comment s'appelait-il déjà ?

Totoche Tannenen a dit…

Boyington >
Je mets une blouse blanche, je me laisse pousser la barbe et je prends un ton professoral en utilisant des termes très techniques et en recopiant ce que je trouve sur les autres blogs.
En général, ça passe.

Li-An a dit…

Ah c'est sûr, c'est facile pour la blouse blanche :-)
Jouannigot c'est chouette, c'est tout ce que j'ai à dire (j'ai mm eu l'occasion de passer chez lui grâce à Manu Lepage).

Boyington paresseux a dit…

Ah Boisvert j'connos... (J'sus pas trop nul au final...) Pour ce qui est des bloguistes "tricheurs", je ne dirais rien. Faudrait p't'être que je blogue aussi après tout. Nan, j'déblogue(heu...que), pas l'temps. Déjà s'balader sur celui des courageux c'est limite (en temps), alors faire sa cuisine, rogntudju, pas dieu possible.

Boyington optimiste a dit…

Ou alors un blog spécial Chance Vought F4-U Corsair... On doit pouvoir piquer, enfin "emprunter" disons, des choses aux autres. Pis ça ferait moins de boulot, mais moins d'adepte aussi :-(
(J'ai pas mis d'"s" à adepte, parce que si ça se trouve je serais le seul adepte)

Glorb a dit…

c'est joli ces illustrations là.

Moi le vent dans les sables j'ai moins accroché que le vent dans les saules un peu étrangement. mais le vent dans les saules j'ai beaucoup aimé (surtout le 4, sans lequel le reste ne vaut pas tripette)(si on me demande mon avis hein)