mercredi 30 septembre 2009

Bitterkomix et Picaros


Oui, je sais, on a déjà parlé du Loup Gris de la Désolation (excellemment chroniqué par David Turgeon pour du9) tantôt, mais je m'aperçois seulement maintenant que j'ai omis de vous faire partager le sympathique clin d'œil (désolé Elouarn) d'Appollo (qui vient d'ouvrir un nouvel hôtel à Kinshasa) à ses potes sudafs,


à savoir Anton Kannemeyer, alias Joe Dog,

et Conrad Botes, alias Konradski.

Sinon, pour ceux que ça n'amuse pas, il me reste aussi du Brüno.


Tintin et les Picaros

4 commentaires:

Alan a dit…

hé bin, tout ce qui est clin m'intéresse... merci du coup d'oeil.

Li-An a dit…

Heureusement que je ne parle pas de ce qui m'a accroché l'oeil dans cet album... Enfin, si. Jouez au jeu du pistolet les zamis.

Brrr a dit…

Ah oui, j'avais oublié cette repompe ...
p16, dernier strip, il y en a une aussi, je me souviens plus de l'album... Les cigares du Pharaon (p 41), je crois... mais c'est moins évident

quant au jeu du pistolet, li-an, sache que tous mes personnages sont ambidextres (je fais un casting très sévère).

Totoche (le relou de la désolation) a dit…

Ah ben zut, je n'ai pas "Les Cigares" sous la main pour vérifier... Effectivement, c'est plausible.
Mais si tu donnes les réponses, ce n'est plus drôle : qu'est ce que je vais bien pouvoir raconter, moi ?

Pour éviter le piège du pistolet, je suggère la solution "Tillieux modifié 49", (avec l'index pointé) !