lundi 4 août 2008

Hobopok le provoc'


Parmi les unes les plus réussies et les plus caustiques du Margouillat deuxième version, il y avait celles d'un certain Hobopok, qui avait déjà sévi en 1998, à l'occasion du 150e anniversaire de l'abolition de l'esclavage en France, en ayant eu l'extrême délicatesse de publier un ouvrage à l'humour particulièrement raffiné, intitulé "Le temps béni des colonies", que nous avions déjà évoqué ici.


Malgré la rareté de ces cartoons, que n'auraient pas reniés un Desproges, un Reiser, un Siné, ou un Vuillemin au meilleur de leur forme, le doute n'était désormais plus permis : Hobopok était définitivement catalogué comme LE "méchant" de la bande du Marg' !


Cet abject (ignoble, d'après Appollo) individu s'obstine toujours, des années après, à manifester sa mauvaise foi en distillant de cinglants billets sur son récent blog, modestement intitulé"Hobopok dimanche".
Est-ce l'abus de pacharan ou de rhum arrangé qui le rend si mauvais ? Nul ne le sait.

Hobopok, c'est celui qui est sous la table (hum !)

Bien qu'étant un sérieux concurrent au Plan B(d) dans la course au titre de "calembour le plus pourrave" du prochain Festiblog BD, je vous conseille (bon joueur) vivement la visite de ce blog-refuge, non seulement parce que l'on n'y parle jamais de "qui-vous-savez", mais également pour ses rubriques vitriolées :
- le Ciné-Crash-Test (m'ayant fait reléguer le Ulysse de Télérama sur le banc de touche),
- le Bar des Sports (dont SFR essaierait en vain d'obtenir l'exclusivité),
- les Meufs qui chantent (comment ça, y'a pas Duffy ?),
- l'Entomologie Intrusive (plus connue sous l'appellation "enculage de mouche"),
- etc.

On regrette juste que le Carton à Dessins soit trop peu fourni quand on connait le talent du monsieur ...


Dites, Mr Hobopok, il y a une place qui vient de se libérer à Charlie-Hebdo, vous ne voulez pas leur envoyer votre C.V ?

Et hop, une riposte ...

7 commentaires:

Totoche Tannenen a dit…

Hobopok > Quand on me cherche, on me trouve.

Li-An a dit…

Le 4° à partir de la droite, c'est Appollo à mon sens. Il n'est pas sur ce dessin. En fait, je ne me rappelle pas d'une seule caricature de Hobopok dans le Margouillat (ami lecteur, sauras tu me reconnaître ?).

Raymond a dit…

N'ayant jamais lu le Cri du Margouillat (qui est introuvable en Suisse), je ne peux que lire respectueusement ;-)
Est-ce que ce fanzine sort toujours?

Li-An a dit…

Non, il est entré en lévitation après le deuxième festival BD de la Réunion. Il y a un projet de nouvelle revue annuelle sur l'île avec d'anciens de la revue (mais pas tous, certains snobent) et de petits jeunes.
Je suis en train d'essayer de faire un historique de la chose sur mon blog mais ça avance lentement...

Totoche Tannenen a dit…

Li-An > Oups, merci, je corrige, ça m'apprendra à boucler des billets à des heures indues après avoir testé le nouveau rhum arrangé de Mme T.

Raymond > Le Margouillat ? Introuvable en Suisse ? Noooon ? ... Même "dans les hauts " ? Tu as bien cherché à la FNAC de Lausanne ?
Je ne vois qu'une seule solution : il ne te reste plus qu'à prendre un billet d'avion pour St Denis !

En attendant, tu peux toujours aller visiter leur site,
tu peux aussi éventuellement lire le billet "Cari-Bichik".

Hobopok a dit…

Bravo pour le titre, la rime est riche. Mais la flagornerie n'atteint pas la blanche colombe.

totoche a dit…

Si je te remercie pour le bandeau-titre, tu ne le prends pas mal ?