mardi 2 août 2011

Et les fanzines ?

 Cela fait déjà quelques mois que je suis revenu de la librairie avec dans la besace ces deux beaux petits fanzines, faits à l'ancienne, à la main, avec un peu de papier, une photocopieuse, des agrafes, de l'envie et beaucoup de talent.


Cabot comics est un fanzine tout fou, tout fou-fou, animé -parfois entièrement- par Archibald Parker dont le trait m'a fait penser à Vincent Perriot. Si votre libraire ne fait pas correctement son boulot, vous pouvez le commander directement sur son blogue, il ne coûte qu'une paire d'euros.


Un fanzine carré est un fanzine carré, plus "expérimental". À géométrie fixe donc, mais de taille et de présentation variables. Diffusé en France par Makassar, il est peut-être plus facile à trouver. Il est animé par Yannis Macchia, du collectif genevois Hécatombe et on le reconnait à ses somptueuses couvertures sérigraphiées. Les autres récits sont signés Abstien Gachet, Odo Barrio et Néoine Piffer (les deux dernières sont des filles). Dedans, c'est très noir, étrange et angoissant, mais très beau également.

Oui, on en trouve encore des fanzines, si on se donne la peine de chercher. Mais ce qui m'a le plus étonné, c'est que je les ai trouvés chez le libraire du coin ; pas une librairie de BD, non : chez un libraire "généraliste". Sans doute un qui aime faire son boulot.

(à Thierry Martens)