lundi 26 mai 2008

Merde in Japan

A tous ceux qui sont encore persuadés que "le manga, c'est caca", étant, au mieux mal dessiné, au pire d'une belgisante platitude, je recommande vivement la lecture du passionnant "Hors Série n°5" d'AnimeLand , paru en juin 2003 et qu'il est toujours possible de commander sur leur site.

Abordant comme d'habitude tant le manga sur papier que l'anime sur cellulos, ce numéro fournit notamment des trousseaux de clés pour apprécier pleinement ces récits extrêmement orientaux.
Outre les fiches consacrées aux plus grands auteurs et animes, on retiendra en particulier les chapitres consacrés aux spécificités tant graphiques que narratives, aux influences graphiques (des Mondes Flottants à Mœbius, en passant par Walt Disney, Max Fleischer, le Japonisme, Alfons Mucha et l'Art Nouveau) ainsi que le dictionnaire mythologique (vous deviendrez incollables sur les Lucioles et leur Tombeau, les parapluies de Totoro et de Ranma 1/2, les tanukis de Pompoko, Son Gokû illustré par Toriyama et Tezuka, mais également par Terada et Takahashi ou bien encore Princesse Mononoke par Miyazaki ...)




Je reconnais que c'est à la lecture de ce numéro que je fus définitivement convaincu de la richesse de nombreux mangas que je trouvais effectivement immondes quelques semaines auparavant, et que je n'avais à peine tenté d'aborder.


Le passionné de "BD franco-belge tendance Marcinelle" que je suis reconnait même avoir connu une dangereuse période japonisante dont il fut difficile de se remettre, tant son Panthéon personnel tendait à être bouleversé par l'irruption, devenue vite incontrôlée, de si nombreux titres et auteurs nippons ! Trop tard ! Bien que Buck Danny m'ait prévenu dans ma jeunesse : "Quels fourbes, ces satanées faces de citron !", la boîte de Pandore était ouverte !


Hérésie suprême, Totoche en vint même à s'interroger quant à la suprématie du manga sur la "BD" bien de chez nous et se mit alors à traverser une longue période de doute, allant jusqu'à jeter au feu une bonne partie de sa collection de Spirou, Pilote, Tintin, Pif Gadget, Trio, Pistil, (A Suivre ...), Mickey, Métal Hurlant, Télé Junior, Margouillat, Pifou Poche, Playb... (euh non, pas ceux là, je les garde pour la documentation) , etc. (j'abrège, on va pas y passer la nuit) . Force est de constater que nous fûmes bien chauffé cet hiver-là.

C'est donc dans cet état second qu'un ultime réflexe de survie me fit acheter, un soir d'orage sur une aire de service de l'Autouroute de l'Est, le tome 43 des Tuniques Bleues, " Des Bleus et du Blues", (en édition économique, pour être exact) : l'électro-choc procuré par ce summum de la bande dessinée franco-belge (à moins que ce ne fut la foudre ?) remit immédiatement sur la bonne voie le suppôt de l'anti-France que j'étais en train de devenir, qui jura mais un peu tard qu'on ne l'y reprendrai plus.
(Rassurez-vous : depuis, je me suis abonné à Bo-Doï.)




AnimeLand
a récidivé en juillet/août 2006 avec cet "HS n°10" . Malheureusement, la part faite au manga s'est considérablement réduite ...

-----

Un grand merci et plein de bisous à Mlle Inès (10 ans) pour ses splendides illustrations ayant permis d'étayer mes propos.

6 commentaires:

Li-An a dit…

Ça donne envie de l'acheter...(et je hais le système de catcha de Blogger).

Totoche a dit…

Dans le HS 5, il y a une interview de Dionnet qui disait travailler sur une adaptation "live" du Albator de Leiji Matsumoto. Malheureusement, ce projet semble semble être tombé à l'eau depuis.
http://www.albatorssx.com/index.php?menu=matsumoto&page=filmalbator

vasco a dit…

Tu parles surtout d'animation, mais c'est plutôt en bd que j'aimerais trouver de bons conseillers.
Est-ce qu'il existe des séries alliant inventivité, expérimentation, et lisibilité ?
Et en parlant de lisibilité, j'aimerais bien aussi comprendre comment faire, en librairie, pour trouver un titre précis dans le mélange hallucinogène des tranches de manga en rayons.
C'est un truc de dingue ! Ils garderaient le japonais ce serait plus facile.
Au moins dans "l'école Marcinelle" ils utilisaient des dos de couleur unie avec un futura bien lisible, pas de la typo tagguée et multicolore de fumeur de saké (tiens... ceci expliquerait-il ton moment de folie ?...).
Chez Casterman, y'a bien Jiro Tanigushi qui est écrit en gros et qui est pas trop mal, mais c'est pas ce qui se fait de plus débri... euh, déluré dans le genre.
Il doit bien y avoir des chose forte dans cette masse ?

Totoche a dit…

Salut Vasco.
Oui, tu as raison, mon billet est, une fois n'est pas coutume, particulièrement mal écrit.
Le rapport qualité/prix du HS 5 est imbattable : il n'a, à mon avis, rien à envier à d'autres livres plus cher sur le manga.
Je te le conseille vraiment si tu souhaites élargir ton horizon BD.
J'essaierai de mettre en commentaire mon "top 10 manga perso" si éventuellement ça peut t'intéresser (mais bon, c'est vraiment des goûts personnels ...)

Li-An a dit…

Oui, un top 10 !

vasco a dit…

Ouaaiiis !
To-toche ! Un top 10 !
lbikaTo-toche ! Un top 10 !!!!...
(rajouter en fond sonore : des sifflets, des applaudissements, des cris... et même quelques aboiements)