lundi 22 septembre 2008

Bil et Bol

Jusqu'au 26 octobre, la Finlande s'affiche à Paris, aux Arts Décoratifs.

L'exposition "L'affiche 100% Finlande 1907-2007" présente en effet une sélection de 180 affiches, réalisées depuis un siècle, sélectionnées parmi les 63.000 œuvres que compte le Poster Museum de Lahti.

Akseli Gallen-Kallela,
Bil aktie Bol
, (Salon de l'automobile de Stockholm) lithographie, 1907

L'exposition (et l'histoire de l'affiche finlandaise) s'ouvre avec cette superbe (et, hélas, seule) affiche d'Akseli Gallen-Kallela, (peut-être le peintre le plus représentatif de ce pays en raison de sa fameuse interprétation du Kalevala, l'épopée nationale finlandaise) réalisée en 1907, à l'époque ou la Finlande, essaie d'affirmer son identité propre par rapport à ses voisins russe (dont elle se séparera en 1917) et suédois.

Toivo Vikstedt,
Reklam mässan
/Salon de la publicité, lithographie, 1928

Cette visite est également l'occasion de faire un petit voyage temporel, en suivant l'évolution des styles, des modes et des techniques, mais également des loisirs et des préoccupations du Finlandais moderne.

Erik Bruun
Destination North Finland
, lithographie, 1957

On s'amuse donc à chercher les références aux affichistes Mucha, Cassandre, Savignac,Villemot ... mais également aux architectes Alvar Aalto ou Erik Bryggman ... dans des styles tour à tour Nationaliste, Art Nouveau, Art Déco, Fonctionnaliste, avec des techniques allant de la lithographie à l'impression offset en passant par la sérigraphie, la photographie et Photoshop ...

Hilppa Hyrkäs
Stop Climate Change, sérigraphie, 2006


Ceux qui ne peuvent pas se déplacer pourront essayer de se consoler avec le dossier de presse ou avec ce beau livre (non, je ne l'ai pas acheté ...).

Cap sur la Finlande. Affiches & voyages 1851-1965.
Magnus Londen, Joakim Enegren, Ant Simons
Sektorn Press


(Je ne regarde jamais les publicités à la télévision, mais si par hasard un gentil lecteur pouvait me donner les références du court métrage super kawaï (les petits chats en plastique montés sur rail, non je n'ai rien fumé) présenté dans l'exposition (agence Motel Royal ?), je lui en serais très reconnaissant.)

Ah oui, il y avait ça aussi (une pub pour du chocolat à la framboise, si mon finnois ne me trahit pas) :



22 commentaires:

Li-An a dit…

L'image de Kallen-Kallela, c'est pour promouvoir le viol en voiture ?

Boyington a dit…

Ouais, pis en-dessous c'est pour la promotion des vols en poissons, pfff!

Totoche Tannenen a dit…

Ah ! Ah ! La crainte, je t'ai reconnu.

Bon, je vais parfaire ton éducation : tu as en fait le choix entre une référence à l'enlèvement des Sabines ou au rapt de Kyllikki par Lemminkäinen dans le Kalevala.

Tu pourras certainement en apprendre plus en allant piquer discrètement le Picsou de ton fils qui contient la fameuse histoire de Don Rosa avec les Castors Juniors en Finlande ...
Et je n'ai toujours pas fait le billet sur Gallen-Kallela

Totoche Tannenen a dit…

Pas d'exocet en Finlande, mais des hydravions.
Il est pas beau celui que je t'ai mis, Papy ? C'est quoi la marque ?

Boyington a dit…

Alors aussi, pour tous ceux qu'ont pas la possibilité d'aller voir toutes les belles choses parisiennes, s'ils habitent près de Lille, ils pourront aller au palais des Beaux-Arts d'icelle (Lille) du 10 octobre au 11 janvier, pour admirer "Echappées nordiques", expo des maîtres scandinaves et finlandais en France 1870-1914. (tableaux, dessins, gravures et sculptures)

C'était la pub gratuite et entièrement désintéressée (pécunièrement parlant) de Papy B.

*(C'est quoi la brêle hydrovolante visible sur l'affiche au voilier?) Ca devait pas aller bien vite c't'affaire-là.)

Boyington a dit…

Oh là, on se chevauche en ce moment! Ben non, donc, misot j'connos pas c'machin

Totoche Tannenen a dit…

J'avais déjà bien noté l'expo "Échappées Nordiques" sur mon agenda, merci quand-même pour l'info, Papy.

Hobopok a dit…

Le seul bon rappeur finlandais est un rappeur finlandais mort.

Kawaï à tout le monde.

Hobopok a dit…

Finland, Finland, Finland,
The country where I want to be,
Pony trekking or camping,
Or just watching TV.
Finland, Finland, Finland.
It's the country for me

http://www.100pour100finlande.fr/-Blog-.html

Li-An a dit…

On pourrait aussi parler du fameux Tom of Finland mais ça va dégénérer.
Merci pour ces explications culturelles oncle Totoche.

Boyington a dit…

Onc' Li-An, Onc' Totoche, mais qui sont Riri, Fifi, Loulou? :-)L'hydroplane je sais pas core, mais je trouverai la marque, foi de Papy. (Ils ont fait des avions en Finlande?)
L'exocet c'est juste bon pour les "petits hommes". Pour pas flipper mieux vaut chevaucher un dauphin, avec des bonnes lunettes de piscine. Bon je m'en vais, ça tourne au pire.

Totoche a dit…

Hobopok > Je connais le blog, mais je n'y ai pas trouvé mon clip kawaï.

Totoche Tannenen a dit…

Je vous préviens, j'entends encore un commentaire désobligeant, je tire dans le tas.

Boyington a dit…

Moi j'ai rien dit...

Sinon si c'est de l'humour en rapport à l'actualité (ce dont je ne doute pas), c'est un peu dur peut-être, non? Vilain Totoche.

Hobopok a dit…

Bowling for Finland.

Bof, bof, bof... a dit…

Alors, pour l'hydravion, il me semble qu'il s'agit d'un Junker Ju 52 W, librement interprété par l'artiste. J'ai fait mouche, là ?

Totoche Tannenen a dit…

Za m'en a tout l'air ...
W für Wasser ... Natürlich, Herr Kolonel Bof, bof, bof.
Fos intervenzions zont aussi rares que déterminantes. Quel réalizme !

Boyington, tu me déçois.
Beaucoup.
Si.
Hop.

Totoche Tannenen a dit…

HoBoPoK --->
Il y a des éléphants en Finlande ?

Boyington pas d'accord présentement a dit…

Mon cher monsieur Totoche, à mon humble avis, cette chose est autant un JU 52 que moi je suis pape! Il ne suffit pas d'avoir trois moteurs dont un dans le pif (hic!), pour se faire baptiser JU 52, nom de tonnerre. L'avant de la cabine est bien différent ici, et le moteur ne ressemble pas à une grosse verrue comme sur le sus-nommé. Par ailleurs j'imagine mal la bête, assez consistante quand même, posée sur de petits flotteurs dignes d'un Cessna actuel made for the Canada. Même si l'engin se para parfois de skis pour la neige ou la glace. Plus je vois la chose, plus je pense qu'elle est sortie directement de l'imagination de l'affichiste. Mais Papy n'est pas la bible de l'aviation :-). Brèfle, je cherche encore, là. (Tout cela sans vouloir offenser monsieur bof, bof, bof... En v'là d'un nom tiens!)

Boyington eureka a dit…

Tiens le v'là ton coucou ami Totoche. C'est quand même un Junkers, je le reconnais, mais c'est un G24W qui a volé de 1926 à 35 pour Aero O/Y (ancienne Finnair) et pas un Ju 52. Néanmoins aussi, et oh stupéfaction, ils ont osé (les allemands) mettre un Ju 52 sur des flotteurs (j'ai aperçu la chose quelque part; j'serais pas monté là-dedans, vinguette)
Donc, on peut voir cette chose ici:

http://www.airliners.net/photo/Aero-O-Y/Junkers-G24/1328059&tbl=photo_info&photo_nr=4&sok=WHERE__%28airline_%3D_%27Aero_OESCSLASHY%27%29_&sort=_order_by_photo_id_DESC_&prev_id=1328060&next_id=NEXTID

(ouais, un peu long le lien, hi hi, c'est un "lieong")et également par ici:

http://www.kolumbus.fi/martti.kuivalainen/ProdPics/arctic_ARC72-010.jpg

Au passage on notera qu'il a eu deux queues différentes ce zouave, on l'envierait presque.
Voilà, Papy ne renonce jamais. Plutôt mourir. Il est tard, non?

totoche a dit…

Boyington fait des heures sup' pour pas un rond. Merci quand même !
Et oui : "W" für Wasser (eau).
Verstanden ?

Boyington a dit…

Nein! J'ai fait Espingouin en LV 2...;-)